Brasserie Hoppy Road – Lucas

Il y a quelques semaines, j’ai pu rencontrer Lucas, brasseur de la brasserie Hoppy Road lors d’un TTO au Plan B, à Paris.
Hoppy Road c’est une toute jeune brasserie située dans l’agglomération de Nancy qui fait déjà d’excellentes bières. Je l’ai incluse dans la sélection de mes brasseries artisanales françaises préférées alors lorsque l’occasion d’en apprendre un peu plus sur les personnes grâce à qui je me lèche les babines s’est présentée, je n’ai pas hésité !

Salut Lucas, donc tu es le brasseur de la brasserie Hoppy Road ?
Le brasseur principal, c’est Julien, ou « Jul » pour les intimes. Nous élaborons les recettes ensemble mais c’est lui qui les peaufine sans cesse et qui est à l’œuvre au quotidien sur la production.
Nous sommes devenus amis lorsque nous étions à l’université, à l’origine il cherchait un batteur pour son groupe.

Comment êtes-vous devenus brasseurs ?
En 2012, on s’est mis à goûter de plus en plus de bières, notamment grâce à la cave à bières La Capsule à Nancy, et on s’est rendus compte du potentiel gustatif de la bière, après de nombreuses années à subir des bières industrielles insipides ou trop sucrées.
Nous avons très vite commencé à brasser en amateurs, à expérimenter plein de choses. On faisait goûter autour de nous et on avait de bons échos… mais on était loin de penser que cela deviendrait un jour notre métier. On était tous les deux enseignants et plutôt heureux dans nos métiers, Jul était prof de guitare et moi de géographie à l’université. L’envie de créer notre brasserie est peu à peu montée en 2014 mais il nous manquait un coup de pied aux fesses pour franchir le pas : ce fut la première place au concours de brassage amateur de la Paris Beer Week 2 en 2015, avec notre Black IPA (qui s’appelle aujourd’hui Beetle Juice). Nous avons alors quitté nos jobs et on a créé la brasserie avec un autre ami, Charles. Nous avons démarré la production en mai 2017, il y a tout juste deux ans.

La brasserie lors de son inauguration en 2017 – crédits Hoppy Road

D’où est ce que vous trouvez votre inspiration pour créer vos bières ?
D’un peu partout, c’est d’ailleurs le sens du nom de notre brasserie. On reconnaît sans problème une inspiration plus forte venue d’Amérique du Nord ainsi que du Royaume-Uni, des pays scandinaves… sans oublier des brasseries françaises comme Mont Salève ou Craig Allan qui nous ont marqués dans nos premières séances de dégustation. On aime et on brasse beaucoup de styles de bières, à quelques exceptions près comme les Triples d’abbaye.
Ce qui est génial avec la bière, c’est qu’il existe une infinité de possibilités, d’abord avec les ingrédients de base et au-delà avec l’utilisation de fruits, d’épices, ou encore avec les possibilités d’élevage en barrique. En ce moment, on a une grosse dizaine de barriques (rhum, scotch, bourbon) mais on aimerait bien en avoir plus à l’avenir.

Où peut-on trouver vos bières ?
Partout en France, dans des restaurants, des caves, des bars… et peu à peu dans quelques pays voisins comme la Belgique et la Suisse. Bizarrement, on a plus de difficultés à être présents dans des bars en Lorraine où les contrats brasseurs sont encore très présents et où la culture de la bière Belge est encore assez forte, mais ça change !

En termes de production, la brasserie c’est combien d’hectolitres aujourd’hui ?
Alors, 2018 a été notre première année complète et nous étions à un peu moins de 1000 hectolitres. Cette année, nous dépasserons sans doute les 1500 hectolitres.

Si tu étais un houblon, lequel serais-tu ?
Je dirais le Centennial, un houblon américain que j’ai toujours aimé pour son profil aromatique à la fois fleuri et sur les agrumes, mais également parce qu’il a pour moi un côté affectif : on avait brassé une bière avec ce houblon pour mon pot de thèse et cela reste pour moi un beau souvenir.

Parmi les bières d’Hoppy Road, as-tu une bière favorite ?
Ma petite protégée, c’est Flamingo (une berliner weisse au citron vert et à l’hibiscus) car c’est une bière de récompense après une journée de travail, elle est légère en alcool et désaltérante. J’adore sa sécheresse acidulée, son côté simple et efficace.

Est-ce que tu peux nous parler d’une bière à venir en exclusivité pour les loups qui lisent cet article ?
Oui, nous allons bientôt sortir une Gose au Kumquat, brassée en collab avec La Nautile et Piggy. Je l’ai goûtée au fermenteur et c’était prometteur !

Vous aviez déjà fait une collab avec la brasserie Nautile et Piggy il me semble ?
Oui, nous avions déjà eu l’occasion de brasser avec eux un Buckwheat Porter en novembre et on aime bien recevoir au sein de notre brasserie après avoir été accueillis. L’occasion de jouer un « match retour » s’est présentée lors du Salon du Brasseur à Nancy. Pour nous les collabs c’est avant tout des relations humaines, c’est un moment de partage, d’échanges (et l’occasion de boire des coups) avec des brasseurs amis.

Les bières de la gamme régulière

Y’a t’il un accord met et bière que tu recommanderais avec l’une de tes bières?
J’ai un très bon souvenir d’une Pale Ale au café vert que Jul avait brassé en petit volume et que nous avions accordée à un tiramisu (maison !) à la framboise. Sinon, on évoque souvent Flamingo avec des huîtres, c’est très sympa et original. Mais au final je crois que mon pêché mignon régulier reste le plateau de fromages : on tombe sur de belles surprises, par exemple Potron-Minet (notre stout à l’avoine) avec du gorgonzola, ou bien notre saison 1984 avec du Brie.

Est-ce que tu es pour ou contre la barbe chez les brasseurs ?
Je resterai neutre. De toute façon, je n’ai que l’option moustache !

Où peut-on vous retrouver prochainement ?
Après le Lyon Bière Festival, nous serons présents au Festival Beer Potes à Arras les 18 et 19 mai, et les 15 et 16 juin au Grand Final de la Paris Beer Week (billetterie déjà ouverte).

Pour terminer, as-tu un jeu de mot favori autour de la bière ?
Tout travail mérite sa bière ! Pas terrible en fait… mais je trouve pas mieux que Bière et le Loup !

Merci à Lucas pour cette interview 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s