La bière artisanale au Costa Rica

Si tu es fan de sport à sensation, de plongée, que tu aimes la nature luxuriante et les animaux ou encore que tu préfères chiller* sur des plages paradisiaques, tu as sûrement coché le Costa Rica parmi les destinations dans lesquelles tu souhaites te rendre. Mais comme tout loup qui se respecte, il serait dommage de profiter de tout cela sans quelques bonnes petites bières…

*chiller : mot à la mode en 2017 signifiant se la couler douce, passer du bon temps

Alors, faut il apporter plusieurs bières artisanales dans ses bagages ou peut on trouver son bonheur sur place ?

La bière artisanale au Costa Rica est un phénomène assez récent malgré la proximité des Etats-Unis et les nombreux touristes américains et canadiens dans le pays. Le Costa Rica n’est pas un producteur d’orge, on y trouve plutôt de nombreux fruits exotiques. Le pays est d’ailleurs le premier exportateur d’ananas mondial et leur goût y est exceptionnel (je vous recommande la piña colada avec de l’ananas frais)… mais revenons en aux bières !

Le Costa Rica ne compte qu’une centaine de brasseries artisanales, ce qui n’est pas si mal pour un pays aussi grand que la région Bourgogne-Franche-Comté, et la tendance est au développement. 

L’avantage est que l’on peut trouver des bières artisanales un peu partout dans le pays, dans les tiendas de licores, des magasins regroupant tout type de boissons alcoolisées mais aussi dans des petits supermarchés. On arrive aussi à en trouver quelques unes dans les hôtels et restaurants du pays. Pour ce qui est des bars à bière artisanale, l’offre est assez restreinte mais également en développement. Si tu fais étape à San José, ce qui est fort probable puisqu’il s’agit de la capitale, je te recommande le Stiefel Pub, où il est possible de boire des fligths de dégustation (4 galopins au choix) et surtout le Costa Rica Beer Factory, un lieu assez magique dont je parle plus précisément dans mon post instagram ci-dessous :

J’ai bien apprécié les deux bières de la Costa Rica Beer Factory que j’ai goûtée : la Tortuguero, une IPA, et la Puerto viejo, une stout. Parmi les autres bières que j’ai pu goûter tout au long de mon séjour : une IPA et une fruity ale de Domingo7, une English IPA de SinCorbata, une pale ale de Whale Tail Brewery, une IPA de uno cero uno…

Mais mes préférées ont été sans conteste les bières de la brasserie Trentaycinco. J’en ai dégusté plusieurs de style différent et je les ai toutes apprécié, que ce soit la Pelona, la Tumbacalzones, la Mamacandela ou encore la Doble Nelson. J’ai même eu un vrai coup de cœur avec la Cenosillicafobia (en français ça donne cenosillicaphobie, la peur du verre vide!). En regardant sur Untappd, j’ai vu que la brasserie était classée 2è parmi les brasseries les mieux notées du Costa Rica et effectivement, c’est justifié. En plus ils ont l’avantage d’être assez bien distribués un peu partout dans le pays.

Finalement, j’ai pu goûter plus d’une douzaine de bières artisanales sur place ce qui n’est pas forcément révélateur, néanmoins suffisant pour se faire une idée : il y a de quoi trouver son bonheur parmi les bières artisanales du Costa Rica !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s